theatre
 
PIECE PRECEDENTE
Rex Harrison ... Lord Grenham
Claudette Colbert ... Lady Frinton
Lynn Redgrave ... Mrs. Margot Tatham
Jeremy Brett ... William Tatham
George Rose ... Reverend Ernest Lynton
Aren't We All ?
de Frederick Lonsdale
Brooks Atkinson Theatre, New York City
- 29 Avril / 21 Juillet 1985 -
Role: Honorable William Tatham " Willie "
"Aren't We All ? est le genre de pièce dans laquelle un personnage tel que Willie Tatham souhaite que sa femme revienne vite à la maison, et elle le fait… juste à temps pour le surprendre en train d'embrasser une jeune femme très excitée." (Leslie O'Hara).
 
"Il ne s'en soucie absolument pas et ses protestations ne font qu'indigner sa femme encore plus et de façon ostentatoire, d'autant plus qu'elle vient juste elle-même, de faire un écart de conduite qui risque de se retourner contre elle. Harrison joue le père du mari, qui a renvoyé tout le monde de sa maison de campagne, et qui se met, avec plus de ruse qu'il n'en faudrait, à résoudre une situation qui, selon lui, arrangera tout."
 
"Dans l'intrigue de la pièce, Harrison et Colbert n'ont qu'une importance secondaire. L'intrigue est centrée sur les marivaudages extraconjugaux d'un couple heureux en ménage, joué par Lynn Redgrave et Jeremy Brett récemment félicité pour son Sherlock Holmes."
"La meilleure façon de travailler, selon moi, est d'essayer de trouver l'essence du personnage, d'où il vient et où il va" explique l'acteur, qui a élaboré une histoire compliquée relative à son personnage. Dans l'esprit de Mr. Brett, "Willie a fait la Première Guerre Mondiale, et y a perdu la plupart de ses compagnons dans les listes des victimes. Bien qu'il adore son épouse, elle a récemment fait une sorte de dépression, qui l'a conduite à faire un long voyage en Egypte dont elle revient à peine au début de la pièce." Mr. Brett pensait qu'il était nécessaire pour lui de reconstituer une telle histoire pour mieux appréhender son rôle. "J'ai passé un temps fou pour trouver Willie." admet-il. "Je me suis débattu à plates coutures et j'ai exploré toutes les pistes. La vraie grandeur de Rex [Harisson] est qu'il rend tout si facile. Tout est tellement compliqué."  (New York Times, 8 Mai 1985).
 
Jeremy était fou de joie face au succès de "Aren't We All ?" Il raconta : "Les producteurs ont loué la Rainbow Room pour la soirée d'ouverture. Nous étions en Avril et la salle était remplie de fleurs. Joan (sa femme) était absolument radieuse dans sa tenue argent et écarlate, avec une perruque magnifique, de la couleur de ses cheveux. Et nous avons dansé toute la soirée. Il y avait Lynn Redgrave, d'une allure merveilleusement 'années 20', et la chère petite Claudette qui ressemblait à une jeune fille de 83 ans et tous les critiques à nos pieds ! Frank Rich me mentionna onze fois, je ne pouvais pas le croire !"
Frederick Lonsdale
Jeremy avait déjà travaillé avec Rex Harrison dans le célèbre long-métrage de George Cukor My Fair Lady en 1964, pendant lequel d'ailleurs leurs relations n'étaient pas des meilleures (dixit Jeremy)...
 
Lorsqu'on demanda à Rex Harrison s'il avait consacré beaucoup de temps de réflexion au caractère de son personnage, il déclara : "Absolument pas." Pour lui une comédie légère et romantique n'est guère la place "pour des recherches et des théories au sujet de votre mère et de votre père. Ça gâche le jeu."
 
Ce n'était pas la même approche pour Jeremy qui a toujours consacré beaucoup de temps à l'étude de ses personnages. Il raconta dans le New York Times : " J'ai construit le personnage de Willie Tatham sur mon père.  C'était Henry William Huggins, un célèbre soldat de la Première Guerre Mondiale. Je lui ai dédié mon interprétation. J'ai même ses médailles." en montrant fièrement ses quatre 'trésors' ternis à l'interviewer.
 
"Ses deux parents sont morts il y a de nombreuses années, mais Jeremy Brett a conservé un fort attachement pour son père qui a perdu tous ses amis à la guerre, puis a tenté de se réadapter en étant un soldat en temps de paix. " - The Television Sherlock Holmes.
Lynn Redgrave fait partie de la dynastie Redgrave, fille des acteurs Michael Redgrave et Rachel Kempson, elle est la sœur de Vanessa, qui fut la partenaire de Jerey, et la tante de Natasha Richardson qui joua dans un épisode de Sherlock Holmes. Lynn Redgrave et Jeremy ont longement discuté à propos de l'intrigue. "Le sujet dont Jeremy et moi avons le plus discuté est l'histoire passée qui a fait partir Margot en l'Egypte. Vous n'avez pas à vous en aller pendant six mois, si votre mariage va bien."
 
Un article précisa : "Miss Redgrave a trouvé ces discussions nécessaires. Tous deux continuèrent à consacrer une grande attention à l'interaction entre leurs personnages. "Lynnie connait la comédie, et elle me l'apprend", raconte M. Brett. "Elle me donne des notes." Il se réfère à son script, qui est noici d'instructions de sa partenaire, chacune soigneusement datée par représentation. "Voyez voici toute une liste du 2 Mai. Si je fais quelque chose de mal, elle va me le dire et elle a toujours raison, ce qui est le pire."
Outre son succès public, "Aren't We All ?" fut nominée aux Drama Desk Awards de Broadway pour un Outstanding Revival Award à la production et un Outstanding Actress in a Play à Lynn Redgrave.
 
Les critiques louèrent tout à la fois la pièce et les acteurs : "J'ai eu une expérience incroyable cette semaine à Broadway au Brooks Atkinson Theater, pour être exact. J'ai vu une brillante distribution jouer Aren't We All ? devant un public de dames et de messieurs. L'expérience nostalgique et le  plaisir de voir cette exquise comédie de salon à l'ancienne au milieu d'un groupe de gens civilisés atteignaient la perfection. Jeremy Brett est l'un des acteurs le plus accompli et amusant qui soit."
 
Frank Rich du New York Times écrivit : "Mr Brett, dans un rôle joué à Broadway en 1923 par Leslie Howard, est le plus charmant spécimen de l'élégance anglaise nonchalente que nous ayons rencontré, depuis que Jeremy Irons a quitté notre ville."
 
"Le séduisant et aristocratique Jeremy Brett réussit l'exploit non négligeable d'être à la fois romantique et drôle, dispensant généreusement l'art du charme et de la comédie sans perdre un certain équilibre des convenances."
"Aren't We All ?" est une comédie de salon en trois acte de Frederick Lonsdale écrite en 1923. La première représentation de la pièce eut lieu l'année de sa création, à Broadway le 21 mai 1923 avec Leslie Howard dans la distribution. Ni cette production, ni sa reprise deux ans plus tard ne furent un succès. Une version cinématographique fut réalisée en 1932 par Harry Lachman avec Gertrude Lawrence et Owen Nares, et produite par Walter Morosco.
 
Six décennies plus tard, la pièce fut reprise dans le West End par le metteur en scène Clifford Williams et présentée par l'imprésario Douglas Urbanski au Haymarket Theatre en 1984. Elle fut ensuite transférée à Broadway. L'avant-première eut lieu le 16 avril 1985 au Brooks Atkinson Theatre.
 
Dix-neuf avant-premières consacrées aux critiques et aux  journalistes plus tard, la première publique et officielle eut enfin lieu le 29 avril 1985. Elle s poursuivit pendant 93 représentations jusqu'à sa dernière le 21 juillet.
 
"Aren't We All ?" remporta un énorme succès avec son casting de stars, Rex Harrison, Claudette Colbert, Lynn Redgrave, Jeremy Brett, et George Rose. La production aurait rapporté 3.208.200 dollars pour une audience totale de 98.681 spectateurs durant la seule tournée à Broadway. Plus tard, la production partit en tournée avec succès pendant presque un an, en jouant à Los Angeles, Sydney, et pour finir au Kennedy Center à Washington.
"La pièce pose la question de savoir si la mauvaise conduite d'un mari, mis au purgatoire conjugal, repose sur le fait d'embrasser une autre femme ou d'être pris en flagrant délit de le faire. De ce problème brulant, Lonsdale tire toute une série de drôleries et de maximes élégantes sur les femmes et le mariage, le désœuvrement et les serviteurs. Jeremy Brett, le fils de Harrison, est le mari de Lynn Redgrave qui joue sa femme blessée, bien qu'elle-même ne soit pas sans reproche. Tous les deux font preuve d'une précision et d'une assurance de jongleur dans chacun de leur geste. Rex Harisson et Claudette Colbert jouent un couple d'observateurs ayant l'expérience des amours jeunes et instables."
 
"Le reste de l'intrigue raconte les tentatives de Mlle Colbert pour piège avec une proposition de mariage, M. Harrison, un pair émoustillé, friand de rendez-vous galants l'après-midi au British Museum. " (New York Times Review).
 
Ainsi qu'un critique du Philadelphia Inquirer l'écrivit : "Datant de 1923, Aren't We All ? est un exemple significatif de l'œuvre d'un auteur qui donna à Noël Coward des leçons sur la manière de ne pas prendre chaque chose au sérieux. Si Lonsdale n'avait écrit rien d'autre que On Approval, il serait digne du respect et de la gratitude du monde."
Jeremy a joué dans cette comédie particulièrement drôle et enlevée, tandis que lui-même était en train de vivre un drame personnel. Il avait auditionné pour ce rôle à New York, ainsi que celui du narrateur dans "Song", pour rester aux côtés de sa femme Joan, atteinte d'un cancer du pancréas, la soutenir et l'aider à supporter son traitement.
 
A propos de son rôle de William Tatham, il avoua : "Au moins j'aurai l'honneur d'être le plus vieux des jeunes premiers à Broadway."
 
"La raison pour laquelle j'ai fait Are We All? était d'être avec Joanie, ma femme. J'ai su pendant l'année du "Dernier Problème" en 1984 qu'elle avait un cancer, et les lumières se sont vraiment éteintes dans ma vie. Je ne voulais plus jamais jouer. Je n'en voyais plus l'intérêt. Je l'ai perdue le 4 juillet 1985 et je suis retourné en Angleterre après la fin de la pièce. Les représentations ne se sont pas terminées avant le 23 juillet. Je ne sais pas comment j'ai tenu jusqu'à la fin."
Le critique Don Freeman du San Diego Union relata combien Jeremy était également charmant dans la vie :
 
"Aujourd'hui, c'est mercredi, ce qui signifie pour l'acteur une représentation en matinée et une autre en soirée, et, entre temps, une interview avec moi dans sa loge au Brooks Atkinson Theater à New York. Brett, un des meilleurs des acteurs britanniques, partage la vedette avec Rex Harrison, Claudette Colbert et Lynn Redgrave dans une pièce délicieuse, pleine d'esprit, Aren't We All ? Ce vaudeville du début des années 20, est encore étonnamment moderne, dans son thème et son humour, ainsi que dans son exquise interprétation. Aren't We All ? fut un grand triomphe à Londres, et à présent la pièce remporte un succès retentissant sur nos rivages."
 
"Quant à Jeremy Brett, c'est un homme de taille moyenne aussi mince qu'un fil, aux traits du visage très ciselés. Il ressemble encore à Sherlock Holmes bien qu'il soit désinvolte en Tee shirt et en blue jeans. De plus, Brett cède à l'humour avec de chaleureux hurlements de rire, qui ne  correspondent pas vraiment à l'austère et cérébral Sherlock Holmes !"
Au cœur de cette légère et subtile intrigue se joue le sort de l'Honorable William Tatham. Après être tombé en disgrâce aux yeux de sa femme pour avoir cédé à la tentation romantique d'un simple baiser extraconjugal, il est bien déterminé à prendre sa revanche. Tatham décide de surprendre sa bien-pensante épouse en flagrant délit d'embrasser un autre homme. Une grande dame de la haute société tente quant à elle, de piéger son mari enclin à des rendez-vous l'après-midi au British Museum en compagnies de midinettes. L'action prend place dans la maison de William Tatham à Mayfair et à Grenham Court.
RETOUR
ACCUEIL