Les Débuts de l'Aventure
Le Nouveau Sherlock Holmes
La Série Granada
Sherlock Holmes n'était pas sa tasse de thé.Jeremy Brett n'avait guère envie de porter le deerstalker (la célèbre casquette). Le héros lui semblait démodé "a bit of a hairy old chestnut... " trop souvent interprété pour y apporter quelque chose de neuf. Dès février 1982, son ami Robert Stephens voulait déjà l'en dissuader et son fils David montrait très peu d'enthousiasme.D'ailleurs à cette époque, Jeremy avait d'autres projets en tête. Sa préoccupation était de trouver les fonds nécessaires pour réaliser son film de la pièce "La Tempête" de Shakespeare. Le manque de financement lui fit reconsidérer la proposition de Granada. Il emporta avec lui en vacances à la Barbade, toute l'œuvre de Conan Doyle. En se replongeant dans le Canon, il se passionna pour le personnage et découvrit toute sa complexité. Il se dit que, certainement il pourrait proposer quelque chose d'intéressant. "La Tempête" fut balayée et Jeremy accepta le rôle."A partir de là, je devins fasciné par les romans d'Arthur Conan Doyle". Le Canon était devenu sa Bible. Le mythe pouvait prendre vie...
Ecouter le générique
Le 24 Avril 1984, le nouveau Sherlock Holmes se révéla aux télespectateurs anglais dans l'épisode "Un scandale en Bohème". Le succès attendu fut au rendez-vous. Et à mesure des diffusions, il devint mondial ! En plus d'être diffusée par ITV au Royaume-Uni, la série était très populaire à l'étranger, notamment aux États-Unis, où les épisodes étaient d'abord proposés sur PBS dans le programme Mystery! Les séries ultérieures ont obtenu un co-financement de la part de Boston PBS broadcaster WGBH. Elles furent également transmises sur les réseaux câblés de Disney Channel et A & E Network aux États-Unis. Au Royaume-Uni, la série a souvent été rediffusée sur Granada Plus, ITV3 et même vendue au diffuseur concurrent BBC Two, qui la programma en intégralité, les samedis après-midi de 2003 à 2005. Cette série est ainsi l'une des rares productions 'maison' de ITV a avoir été diffusée sur la BBC. En Mars 2006, la série est revenue sur sa chaîne d'origine (maintenant ITV1) pour la première fois depuis plus d'une décennie, dans le cadre des programmes de l'après-midi.
L'Origine de la Série
L'origine de la série Les interprètes La série au fil des saisons Jeremy au fil de la série "The Definitive Sherlock Holmes"SHERLOCK HOLMES4 Saisons - 6 Séries - 41 épisodes (1984-1994)
Saison 1 : Les Aventures de Sherlock HolmesSérie 1 - 7 épisodes (1984)Série 2 - 6 Episodes (1985)Saison 2 : Le Retour de Sherlock HolmesSérie 3- 7 Episodes (1986)Série 4- 4 Episodes (1988)Saison 3 : Les Archives de Sherlock HolmesSérie 5 - 6 Episodes (1991)Saison 4 : Les Mémoires de Sherlock HolmesSérie 6 - 6 Episodes (1994)Hors-série : 5 longs-métrages de 102 à 105 min. (1987) (1988) (1992-1993)ProductionCompany Granada Television ProducteursMichael Cox (1984-85 et 1991), June Wyndham-Davies(1986-88 et 1994)...ScénaristesJeremy Paul, John Hawkesworth, Alexander Baron, T.R. Bowen, Alan Plater...RéalisateursPaul Annett, Peter Hammond, Sarah Hellings...CompositeurPatrick GowersDiffusion77 paysAngleterre : 24 avril 1984 et le 11 avril 1994 sur ITV France : à partir du 15 janvier 1989 sur FR3, puis sur TMC, TV BreizEt toujours aujourd'hui...
Granada TV (en anglais) Granada TV Pour lui, il était l'interprète idéal : "Jeremy avait le profil de l'emploi. Physiquement il ressemblait tout à fait aux dessins de l'illustrateur Sydney Paget représentant Sherlock Holmes [parus dans le Strand Magazine]. C'était un acteur de théâtre qui avait l'énergie nécessaire exigée pour le rôle. Il possédait tout comme lui l'aristocratie, l'élégance et l'aplomb."A l'automne 1981, Michael Cox tenta de convaincre Jeremy Brett ...
Le début des années 1980 a marqué une période de renouveau et de faste pour la télévision britannique. Des productions somptueuses à gros budget virent le jour, en particulier celles de Granada "Brideshead Revisited" (ITV, 1981) et "Jewel in the Crown" (ITV, 1985) prouvant que ces séries étaient à la fois, appréciées du public et financièrement viables. Ce contexte s'annonçait donc favorable à l'élaboration de la série Sherlock Holmes l'une des plus novatrices et brillantes jamais produite.Sherlock Holmes fut imaginé par Sir Arthur Conan Doyle. Il vécut le temps de 56 nouvelles et 4 romans (Canon) publiés entre 1887 et 1927. Toutes ses aventures furent narrées par son ami et hagiographe, le fidèle Docteur John Watson (The Game). Le célébrissime détective privé conseil (consulting detective) est devenu un mythe moderne, l'un de ces rares personnages littéraires dotés d'une vie propre. Ses aventures ont fait rêver des millions de gens et la fascination ne se dément pas. Sherlock Holmes a inspiré des centaines de films (plus de 260 rien qu'au cinéma) et de pièces de théâtre. Le rôle fut en particulier marqué par Basil Rathbone (14 films entre 1939 et 1946). La télévision britannique n'avait plus proposé d'œuvres significatives sur Sherlock Holmes depuis près de 20 ans, lorsque en 1983, la Granada TV se lance dans l'aventure. Mais rien n'aurait été possible sans Michael Cox ...Michael Cox, producteur chez Granada, caressait depuis longtemps le projet d'adapter en série télévisée, les histoires de Sherlock Holmes, pour créer ce qu'il a appelé "la série définitive". Pour la première fois, il s'agissait de produire l'intégralité du Canon. Un projet colossal et ambitieux.Sceptique au départ, son supérieur David Plowright se montra finalement intéressé et lança un appel d'offres, auquel répondit WGBH. La chaîne américaine venait de lancer l'émission de séries à suspens "Mystery!" et était prête à acheter la série. Seule condition, l'acteur qui interprèterait Sherlock Holmes devait être connu aussi bien en Amérique qu'en Angleterre. Anthony Andrews, Jeremy Irons... furent suggérés. Michael Cox avait déjà arrêté son choix. Ce serait Jeremy Brett.

Granada Television est une chaîne de télévision britannique commerciale du groupe ITV, localisée à Manchester. C'est donc tout naturellement dans cette ville, dans les studios de Granada TV Center, que furent reconstitués les décors de la future série.Début 1982, les deux décors principaux commencèrent à s'ériger. D'un côté, la réplique de la rue mythique de Baker Street ... qui n'était en fait qu'une simple façade, prête à être démantelée en cas d'échec de la série. De l'autre, l'intérieur de l'appartement du 221b dans d'anciens bâtiments victoriens. L'intérieur et l'extérieur n'étant pas reliés directement entre eux. Michael Cox et son équipe, ont fait un travail colossal de recherches historiques et iconographiques, qui aboutit à la création de l'ouvrage "The Baker Street File" (pour plus de détails voir "Archives").Dans le souci d'une conception fidèle à l'œuvre de Conan Doyle et d'une production de qualité, Michael Cox recruta les scénaristes adéquats. En particulier, John Hawkesworth (également producteur, récompensé plusieurs fois pour "Upstairs, Downstairs" et "The Duchess of Duke Street") et Jeremy Paul (récompensé par un Edgar Allan Poe Award pour "The Musgrave Ritual" et une nomination Edgar Best Television Episode pour "The Problem Of Thor Bridge"; scénariste d'épisodes de "Hetty Wainthropp Investigates" et "Inspecteur Barnaby"). Les nouvelles de Conan Doyle les plus intéressantes à adapter furent retenues. On décida que la première série débuterait par " Un scandale en Bohême" et se terminerait par "Le dernier problème" avec la "mort" supposée de Sherlock Holmes. Ainsi si le succès de la série n'était pas au rendez-vous, le détective périrait définitivement dans les chutes de Reichenbach...En juin 1983, tout était en place pour l'épisode choisi pour le premier tournage : "Le cycliste solitaire".
Arthur Conan Doyle SUITE En Bref
Sherlock Holmes LA SERIE ARCHIVES ALBUMS LE GUIDE ACCUEIL THE SECRET SPECIALSherlock Holmes
 
Chargement des bibliothéques...